Expand
  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Follow us on Instagram
  • View Our YouTube Channel
  • Listen on Spotify
  • View our scores on nkoda

Music Text

Livret de Paula Fünfeck d'après un conte féerique arabe; traduction arabe par Mohamad Abu Zeid; traduction espagnole par Pablo Valdes; traduction française par Dominique Caillat et Catherine Fourcassié

Scoring

S,T,child singer,3speakers; children's chorus;
2(II=picc).2.2.2-2.2.3.0-timp-strings;
on-stage (ad lib. or from orchestra): 1.picc.2.2.2-2.2.1.0-perc:tgl/SD/BD with cym;
alternative instrumentation for 9 players: 0.1.1.1-1.0.0.0-2vln.vla.vlc.db

Abbreviations (PDF)

Publisher

B&B

Territory
This work is available from Boosey & Hawkes for the world.

World Premiere
7/14/2009
Cultural Palace, Ramallah
François Abou Salem & Paula Fünfeck, director
Conductor: Anna-Sophie Brüning
Company: Youth Orchestra of the Barenboim-Said Foundation / Children's choirs from Ramallah and vicinity

Synopsis

Le fils d'un pauvre pêcheur ne veut rien apprendre ; tous ses professeurs sont au désespoir. Cependant, il est si beau et le son de sa voix est si agréable qu.il conquiert le c.ur d.une princesse malgré ses origines modestes. Car les cris, par lesquels il vante ses gardons, harengs et autres queues de thons sont mille et une fois plus beaux que les grandioses soupirs du chanteur de la cour ; et qui entend veut aussi voir ! La princesse voit le pêcheur, et dès l.instant où elle l.a vu, elle est sous l.emprise de ses sentiments. Le regarder, contempler la grâce parfaite des gestes simples avec lesquels il vaque à ses occupations quotidiennes, sans l.ombre d.une prétention, fait languir le c.ur de la sultane et elle décide, coûte que coûte, de faire de ce garçon un prince et de l.épouser. Cependant tout n.est pas aussi facile à obtenir qu.un morceau de halva. Les deux amoureux devront sortir vainqueurs de grandes aventures et de quelques apprentissages douloureux avant de pouvoir s.unir vraiment.
Paula Fünfeck

Repertoire Note

Pour ce premier projet d.opéra de la Barenboim-Said Foundation, nous avons décidé de passer commande d.un livret, mais pas d.une composition . le temps n.aurait pas suffit, un an avant la première . et de recourir à la musique déjà existante du compositeur espagnol J.C. Arriaga (1806-1826) pour monter un pastiche opératique. Nous y intégrons de la musique arabe traditionnelle, jouée par des musiciens de la région. La musique d.Arriaga, un compositeur mort à l.âge de 19 ans et souvent surnommé le « Mozart espagnol », est très prisée des cordes en particulier, pour ses magnifiques quatuors. Si sa symphonie est moins connue, ses scènes chantées, pièces pour ch.ur et petites .uvres de circonstance ne sont jamais jouées. C.est à partir de celles-ci qui, très récemment encore, n.existaient que sous forme d.autographes, que nous avons préparé un matériel pour cet opéra. La Fundación Vizcaina Aguirre nous a généreusement soutenus dans cette entreprise. La musique d.Arriaga est parfaitement adaptée pour ce projet. Elle est . comme celle de Mozart . d.un abord immédiat et d.une compréhension facile pour les jeunes comme pour les adultes, et pourtant de grande qualité. En outre, Arriaga nous permet d.introduire l.élément espagnol dans notre jeu. Si sa musique est ultérieure, elle n’en symbolise pas moin le pays où les trois religions monothéistes ont pu coexister en paix et dans le dialogue jusqu.à la fin du XVème siècle. Un dialogue qui, plus que jamais, est une nécessité urgente aujourd.hui et auquel nous souhaitons contribuer avec notre projet.
Anna-Sophie Brüning

(L'oeuvre a eu sa première sous le tître Die Sultana von Cádiz / La Sultane de Cadix.)

Moods

Poetic

Subjects



Stay updated on the latest composer news and publications